Developpez.com

Club des développeurs et IT pro
Plus de 4 millions de visiteurs uniques par mois

Notepad++ : guide pratique

Un caméléon sous Linux

Image non disponibleImage non disponible

Notepad++ est intrinsèquement lié à Windows : il n'existe pas - et n'existera jamais - de version pour Linux. Il est toutefois possible d'utiliser Notepad++ sous Linux au moyen du logiciel Wine.

Ce dernier simule un environnement Windows afin d'en faire marcher les logiciels dans un autre système d'exploitation. Il ne s'agit ni de virtualisation, ni d'émulation.

Cet article est publié avec l'aimable autorisation de Nicolas Liautaud.

L'article original peut être lu sur son blog : Notepad++, un caméléon sous Linux.

17 commentaires Donner une note à l'article (5)

Article lu   fois.

L'auteur

Site personnel

Liens sociaux

Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

I. Installer wine

Installez le paquet wine(1) :

 
Sélectionnez
sudo apt-get install wine

Vous pouvez faire cette opération depuis un gestionnaire de paquets ou une logithèque.

II. Installer Notepad++

Téléchargez l'exécutable de la dernière version de Notepad++, permettez son exécution en tant que programme et lancez-le avec Wine :

 
Sélectionnez
chmod +x nomDuFichier.exe
wine nomDuFichier.exe

Vous pouvez faire ces opérations par un clic droit sur le fichier, Propriétés, onglets Permissions et Ouvrir avec.

Installez Notepad++ comme si vous étiez sous Windows.

III. Ouvrir en lignes de commandes

Une fois installé, Notepad++ est manipulable en lignes de commandes.

Pour l'ouvrir par exemple, tapez :

 
Sélectionnez
wine "C:\Program Files\Notepad++\notepad++.exe"

C'est un poil long, je vous conseille donc de faire un alias. J'utiliserais npp.

Pour ouvrir un fichier, vous n'avez ainsi qu'à indiquer :

 
Sélectionnez
npp monFichier

Si le fichier n'existe pas, Notepad++ vous propose de le créer.

IV. Ouvrir automatiquement avec Notepad++ sous Ubuntu

Avoir à ouvrir un fichier depuis l'application ou en lignes de commande n'est pas toujours agréable. Voila comment toujours associer Notepad++ à un type de fichier.

Faites un clic droit et lancez Ouvrir avec → Autre Application….

Déroulez Utiliser une commande personnalisée et inscrivez-y :

 
Sélectionnez
wine "C:\Program Files\Notepad++\notepad++.exe"

V. Limitations

Cette section liste les problèmes rencontrés lors de l'utilisation de Notepad++ 5.8 avec Ubuntu 10.04 et Wine 1.1.42. Je ne certifie pas que ces problèmes soient automatiques lors de l'utilisation de Notepad++ sous Linux, mais ils permettent de se rendre compte des limitations que cela peut imposer.

V-A. Commutateur de documents

Lorsque le commutateur de document est activé (par défaut), l'utilisation de Ctrl+Tab ouvre la liste dans une fenêtre fixe, qui ne peut-être fermée qu'avec la sélection d'un élément de la liste à la souris.

Solution : désactiver le commutateur de document (onglet Divers des options) pour pouvoir switcher entre les onglets. Les fichiers récents sont listés dans le menu Fichier.

V-B. Valeurs des préférences

Dans la fenêtre de préférences, les valeurs numériques ne peuvent être modifiées. Cela implique l'impossibilité de changer :

  • le nombre de colonnes de la marge droite ;
  • la taille des tabulations ;
  • le caractère de déclenchement de l'autocomplétion ;
  • le nombre maximum de fichiers récents.

Remerciements

Cet article est publié avec l'aimable autorisation de Nicolas Liautaud.

L'article original peut être lu sur son blog : Notepad++, un caméléon sous Linux.


Il s'agit ici des commandes Debian/Ubuntu. Utilisez bien entendu les commandes propres à votre distribution

  

Licence Creative Commons
Le contenu de cet article est rédigé par Nicolas Liautaud et est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution 3.0 non transposé.
Les logos Developpez.com, en-tête, pied de page, css, et look & feel de l'article sont Copyright © 2013 Developpez.com.